Les critiques // The Walking Dead : Saison 5. Episode 15. Try.

Rédigé par Jordan Taffinovic
Mes amis, je ne sais pas ce qu'il se passe ! Depuis quelques épisodes, The Walking Dead nous sort des épisodes dignes de son standing, et ça continue encore cette semaine. La série aurait-elle passé un cap ?

La musique d'introduction ne colle volontairement pas à l'ambiance, Daenna et son mari sont endeuillés et Sasha est au bout du rouleau. Ça donne un souffle nouveau et jamais vu encore dans le show de Robert Kirkman. Rick est au centre des débats et cet épisode montre à quel point le fossé qui le sépare de la folie ne cesse de se réduire au fil du temps. Il contribue grandement à l'ambiance sombre et oppressante à laquelle nous avons droit depuis l'arrivée à Alexandria. 

Le côté psychologique est mis en exergue, les rôdeurs sont clairement des faire-valoir pour mettre en avant les problèmes de chacun. Michonne affirme par exemple qu'elle n'est plus aussi à l'aise qu'avant lorsqu'elle est à l'extérieur. Mais la plus touchée est Sasha, qui à force de se plaindre en deviendrait presque irritante. Sous l'influence de Carole, le shérif s'est mis en tête de tuer Pete. Une fois encore, les limites par rapport au monde réel sont largement dépassées, mais les survivants ne semblent plus avoir conscience des réalités. Ou plutôt, ils s'adaptent à leur nouvelle réalité. On a donc droit à un échange de regard suivi d'un “keep walking” (passe ton chemin) de la part de Rick, pistolet en main, pour Pete. 

De leur côté, Daryl et Aaron sont toujours à la recherche de survivants, tandis que la lettre “W” se fait de plus en plus présente sur le front des “Walkers”. L'intrigue post-Alexandria semble d'ores et déjà plantée. Et comme un épisode de The Walking Dead n'en est pas un sans un minimum d'action (Cette affirmation n'est valable que depuis quelques temps, soit), nous avons droit au duel attendu entre Pete le chirurgien et Rick le shérif. Le chirurgien KO, Rick déballe alors ce qu'il a sur le coeur devant une grande partie de la communauté. S'il affirme à demi mots vouloir prendre le contrôle d'Alexandria, cet écart de conduite semble aussi être synonyme de point de non-retour pour lui et les siens. D'autant plus que Nickolas - responsable de la mort de Noah – affirme devant la caméra de Daenna que Glenn est le seul coupable de ce qu'il s'est passé à l'entrepôt.

Le prochain épisode durera 90 minutes, Norman Reedus (Daryl Dixon) a déjà prévenu : préparez les mouchoirs !

Note : 7.5/10. En bref, un épisode sombre emmené par la folie de Rick qui promet un dernier épisode de haut niveau. Vivement !