Les critiques // Looking : Saison 2. Episode 10. Looking for Home.

Rédigé par Wyzman Rajaona
Dix épisodes et puis s'en va... La saison 2 de Looking, la déjà célèbre "série gay" de HBO, refermait ses portes hier soir avec un épisode tout simplement génial. Et je pèse mes mots. Explications.

Patrick aime Kevin. Kevin aime Patrick. Kevin a rompu avec John pour être avec Patrick. Patrick vient d'accepter d'emménager avec Kevin. Présenté comme cela, tout va bien pour nos deux trentenaires. Après l'achat d'un appartement et d'un matelas la semaine dernière, Patrick n'a plus qu'à débarquer avec tous ses cartons. Et c'est ce qu'il fait dans les premières minutes de cet épisode. L'occasion pour lui de croiser deux de ses nouveaux voisins, un couple homo. À peine le temps de savourer un moment d'intimité que déjà, il faut répondre à l'invitation des voisins et s'organiser pour admirer le travail d'Agustin au refuge pour adolescents transsexuels. Et c'est la débandade.

Une soirée gay, rien d'impressionnant. Une soirée échangiste, c'est plus étonnant. Mais la vraie surprise vient de Kevin. Un profil Grindr, vraiment ? Agustin résume simplement la situation : "Tout le monde a l'application sur son portable, l'important c'est ce qu'on fait avec." Malheureusement c'est trop tard. D'un simple profil, on en vient à penser à tout ce qui n'a pas été dit, à toutes les questions que l'on n'a pas osé poser plus tôt et à tous ces moments où le malheur de John a fait le bonheur de Patrick.

Filmé comme un énorme huis-clos, ce dernier épisode tourne essentiellement autour de Patrick et Kevin. Comme toute cette saison, me direz-vous. À l'écriture et à la réalisation, on retrouve un Andrew Haigh qui sait comment nous faire espérer, comment nous faire y croire. La relation entre Patrick et Kevin a très mal débuté. Cette saison toute entière a très mal débuté pour eux. Comment est-ce que cela pourrait bien se terminer ? D'un coup rapide au bureau à des hôtels miteux en passant par un plan dans les bois, les deux hommes nous ont tout fait cette saison. Et telle une étoile filante, cette histoire s'achève sous nos yeux dubitatifs.

Nous pourrions débattre de la dernière scène, mais elle est finalement assez claire. Patrick aime Kevin mais en cas de coup dur, Patrick va voir Richie. Parce que Richie le connaît et a toujours été honnête avec lui. Et bien que Kevin prétende l'être aussi, son trop-plein d'honnêteté a eu raison de leur bonheur. Sérieusement, proposer une relation libre à Patrick, il faut oser !

En 32 minutes, Andrew Haigh parvient à conclure une excellente deuxième saison. Doris et Dom se réconcilient. Dom continue de courir après son rêve de poulet portugais. Agustin est désormais heureux et apte à faire de grandes choses, c'est-à-dire à aider les autres. Et Patrick a ouvert les yeux. Kevin est celui qu'il veut mais pas encore celui qu'il lui faut. Ou serait-ce l'inverse ?

Note : 10/10. Bref, tout ça est génial !