Les critiques // Looking : Saison 2. Episode 9. Looking for Sanctuary.

Rédigé par Wyzman Rajaona
"Oh je sens que je vais adorer te baiser contre cette vitre !" Avec une telle réplique, il ne fait aucun doute que ce nouvel épisode est (une nouvelle fois) centré sur la relation Patrick/Kevin. Et ce n'est pas plus mal car on l'aime (vraiment) beaucoup ce duo en fin de compte.

En choisissant de continuer sur leur lancée, les scénaristes Roberto Aguirre-Sacasa et Tanya Saracho font mouche. Déjà auteurs des épisodes 4 et 5, leur écriture est fluide, pertinente et géniale. Kevin se cherche un nouveau chez lui, maintenant qu'il n'est plus avec John et qu'il ne compte pas s'éterniser chez Patrick et Agustin. Cela commence par la visite d'un appartement et se poursuit avec l'achat d'un nouveau matelas. Mignons à souhait, les deux évoquent l'idée d'emménager ensemble, une idée qui n'est pas pour déplaire à Patrick. Et on le comprend ! A côté, la relation Agustin/Eddie continue d'évoluer. Depuis le premier épisode de la saison, tous les deux se cherchent, se croisent parfois. Et maintenant encore plus puisqu'ils sont sexuellement actifs. Alors que l'on pensait que croiser Frank par hasard pourrait être un problème, ce n'en est finalement pas un. Agustin veut être avec Eddie et ce dernier semble prêt. Enfin ! Dans le reste de l'épisode, le binôme Dom/Doris part en vrille. De moins en moins présente, l'infirmière annonce à son ami qu'elle ne pourra pas lui donner sa part d'héritage avant un petit moment. Excédés, les deux se disputent et se quittent fâchés.

Sans jamais virer dans la caricature, le background familial de Patrick est une nouvelle fois à l'origine de très bonnes scènes. Sa mère est, comme dans la première saison, un personnage atypique, cynique et drôle à la fois. Quant à sa soeur, véritable tête de mule, il faut reconnaître qu'elle sait frapper où ça fait mal. Un bon point pour elle. En évitant de montrer qui que ce soit nu cette semaine, les scénaristes lorgnent du côté des sentiments profonds des personnages. Agustin a bien grandi (grâce à Eddie) et sait désormais ce qu'il veut. Pareil pour Patrick qui, de manière incroyable, semble assumer chacune des décisions qu'il prend. Quant à Dom, véritable cinquième roue de ce carrosse qu'est la deuxième saison de Looking, son rêve de restaurant portugais commence à se casser la gueule. C'est dommage ! Plus qu'à espérer que le season finale de la semaine prochaine lui sera bénéfique.

Note : 9/10. Bref, on adore !