Les critiques // Bloodline : Saison 1. Episode 1. Partie 1.

Rédigé par Karim Saoudi

Bloodline, une nouvelle série de Netflix qui débute aujourd'hui sur le service streaming. Si certains se plainent du manque de communication autour de la série, d'autres l'attendent au tournant pour découvrir si ce sera la prochaine pépite du réseau ou pas.

Un drama familial centré sur les Rayburn, une famille qui semble parfaite au milieu d'une île à travailler chacun de leur coté. John le shérif, Meg s'occupe de l’hôtel de ses parents et Norbert Leo Butz est passionné par la mer. Mais comme nous le dit le début de l'épisode, leurs vies vont changer lorsque le grand frère Danny décide de revenir pour le 45e anniversaire de l’hôtel de ses parents. On sent bien le malaise lorsque la famille est autour de ce fameux Danny et on a du mal à réellement comprendre pourquoi.

On sent également que le pilote tente de nous expliquer quelque chose, de nous montrer des choses à travers quelques éléments mais sans vraiment tout dévoiler. Danny a l'air dérangé, il ne cesse de voir une femme à ses cotés, qui est-elle ? l'a-t-il tué ? Ça semble assez prévisible mais peut-être pas. L'épisode va aussi alterner avec des images du futur, nous savons que Danny est mort dès le début et que le frère John, ne va pas hésiter à l'exploser au milieu de la mer sur un bateau. Une scène finale qui donne envie d'en voir plus évidemment, de savoir ce qui s'est passé pour que ça en arrive à ce moment. Bloodline marque donc des points pour ce qui est de donner envie de revenir mais ce n'est pas sans défaut.

En effet, si certains moments sont intéressants, la plupart du temps c'est assez lourd et long. C'est un premier épisode de tout de même 59 minutes où les seuls moments intéressants se résument à quelques hallucinations et des images du futur. 

Note : 6/10. En bref, Bloodline nous introduit une famille assez banale avec des secrets impossibles à deviner dès le début, c'est intriguant mais parfois lourd et long.