Les critiques // The Walking Dead : Saison 5. Episode 10. Them.

Rédigé par Jordan Taffinovic
Pour ce 10e épisode de la saison, The Walking Dead a fait du TWD. On pourrait résumer ces 45 minutes en deux lignes : D'abord rien, et enfin, un cliffhanger. Le schéma habituel pour cette série qui n'a de cesse de me décevoir. 

Dans cet épisode d'une lenteur incroyable, tout n'est pas à jeter. On retrouve un groupe sans ressources, affamé, et faisant peur à voir. L'idée est intéressante, bien qu'il ait fallu attendre cinq saisons pour que les personnages se retrouvent face à cette situation en somme toute logique vu le contexte apocalyptique. La fanbase de Daryl aura pu apprécier son chouchou en train de déguster un ver de terre, faute de mieux. Le groupe s'offrira finalement un festin avec une meute de chien sorti d'on ne sais où. La pluie abondante (cinq minutes après un grand soleil, pourquoi pas après tout) viendra remplir les ressources d'eau et ainsi remonter le moral des troupes. 

Maggy et Sasha font leur deuil de manière opposée. Tandis que la soeur de Beth se laisse aller et devient presque une loque, la soeur de Tyreese quant à elle perd les pédales et prend des risques inutiles. Elles se rapprochent au fil de l'épisode pour échanger leur ressenti. Dans la seconde partie du show, le groupe se réfugie dans une grange pour éviter la tempête qui s'annonce. L'attaque des rôdeurs au milieu de la nuit et stoppée par l'ensemble du groupe qui bloque les portes. Puis... Plus rien. Alors que je m'attendais à une scène de découpage de crâne en règle, non. La scène se termine comme ça. Un peu dans l'incompréhension, je dois dire. Et comme un épisode de The Walking Dead n'en est pas un si il n'y a pas le cliffhanger pour donner envie de voir l'épisode suivant, nous y avons droit ici. 

À la fin de l'épisode, un inconnu s'appelant Aaron rencontre Sasha et Maggy, disant être un “ami” et voulant voir Rick. J'ose simplement espérer qu'on n'aura pas une nouvelle fois droit au coup du “Je suis gentil, mais en fait vous allez voir que non”. Du vu et revu dans cette série.

Note : 4/10. En bref, j'aurais sûrement arrêté de regarder cet épisode si je ne devais pas écrire cette critique. C'est lent, ça n'avance pas d'un pouce, je sens que les scénaristes nous refont le coup de tout garder pour le dernier épisode de la saison.