Les critiques // The Walking Dead : Saison 5. Episode 9. What Happened and What’s Going On.

Rédigé par Jordan Taffinović
The Walking Dead est de retour ! Après deux mois d'absences, la série de Frank Darabont revient dans un épisode mêlant lassitude des troupes, et nostalgie. Les survivants en on marre. Marre de vivre dans un monde sanglant. La mort de Beth a miné le moral du groupe, ajouté au mensonge d'Eugène, il semblerait que la coupe soit pleine. L'épisode est un puzzle qu'on comprend à la toute fin. Entre flashbacks et flashforwards, c'est assez déstabilisant au premier abord. Ainsi que beaucoup de métaphores qu'il faut rapidement intérpréter au risque de perdre le fil de l'épisode.

Le groupe se rend là où vivait Noah, et découvre un village infesté de rôdeurs, au grand damne du principal intéressé. Glenn, Rick et Michonne discutent beaucoup sur leur vie actuelle, et le constat est sans appel : Tous sont au bout du rouleau. Un spleen général, accentué par un rythme assez lent. Psychologiquement, les personnages n'y sont plus. Le tout est plutôt bien rendu. Tyreese était en “trending topics” sur Twitter, et ce n'est pas pour rien. Le colosse black se fait en effet mordre par un enfant zombie. Chose assez rare dans The Walking Dead. S'en suit un long combat contre lui-même. Ou plutôt contre ses hallucinations. Les anciens personnages morts dans les épisodes précédents refont surface. Beth, Bob, ou encore le Gouverneur donnent chacun leurs conseils à Tyreese, à leur façon.  

Alerté par Noah, Rick et les autres se rendent au près du frère de Sasha et lui coupent le bras pour éviter l'inféction. Transporté par le groupe, il ne résiste pas à sa blessure et se laisse mourir, volontairement. C'était assez prévisible, tant Tyreese ne semblait pas adapté à ce monde, de plus son statut de personnage secondaire faisait de lui une cible “facile” pour les scénaristes. Le groupe décide de poursuivre sa route en direction de Washington, qui se trouve à 160km de là. Si Eugène n'a pas de remède, il se peut qu'il ait raison en disant que D.C est sûrement le lieu le plus sûr qui soit. De plus, le groupe n'a nulle part où aller.

Note : 6.5/10. En bref, un épisode sympathique, bien qu'assez lent. Le style est different, mais colle bien à la série. Je suis assez curieux de voir ce que Washington réserve au groupe !