Les critiques // Scandal : Saison 4. Episode 13. No More Blood.

Rédigé par Wyzman Rajaona
Et c'est la fin. L'intrigue autour de l'enlèvement d'Olivia doit prendre fin. Et cela arrive, enfin ! Oui, on aimait bien la voir malmenée mais après quatre épisodes, ça finit par être un peu lassant. Scandal nous a habitués à des retournements de situation conséquents et cette semaine, impossible d'y échapper !

Olivia est retenue par Gus et ses deux sbires technophiles. Ensemble, ils veulent vendre Olivia au plus offrant. Si l'épisode de la semaine dernière laissait penser qu'elle serait livrée aux Iraniens, un petit twist redistribue (encore) les cartes. Une nouvelle vente aux enchères peut commencer. Bien que les Gladiators soient préparés et que la femme la plus importante du monde ait flairé l'arnaque autour du pseudonyme de sa mère, rien ne se passe comme prévu. Olivia ira avec les Russes. Enfin, ça c'est que l'on pense. A côté, Cyrus prétend vouloir sauver Olivia mais, en pleine réflexion avec lui-même, il en vient à la conclusion qu'elle n'en vaut pas la peine. Bien. Il n'hésitera à la faire tuer s'il le faut, laissant s'échapper conscience et âme une nouvelle fois. Cela dit, avec Cyrus, nous ne sommes plus à un coup bas près. Mise de côté depuis un moment, Abby revient dans la partie et sauve Olivia une bonne fois pour toutes. Go Abby, go!

A des kilomètres de la traque d'Olivia, Mellie est à nouveau menacée par Andrew qui ne veut toujours pas laisser tomber, s'en aller tête haute. Peu s'en faut, elle met la pression sur Elizabeth qui règle ça avec Huck. Pas de doute, on n'entendre pas parler d'Andrew pendant un moment. Tant mieux. Cependant, à y regarder de plus près, le plus important de ce treizième épisode nous vient de cette magnifique scène entre Olivia et Fitz. Enfin réunis dans la même pièce, ils se livrent à un émouvant "heart to heart" qui nous rappelle à tous pourquoi on adore cette série.

Et autant dire les choses comme elles sont : Scandal est décidément un show très adulte. Peu importe la multitude d'intrigues qui nous fait parfois penser à un projet en plein développement, à une œuvre en plein processus de création. Scandal est une belle série, un grand show. La mise en scène des démons des protagonistes est pertinente, forte, remarquable. Les dialogues sont réussis, les mots bien choisis, les acteurs géniaux. Et bien que cet épisode soit loin d'être parfait, il n'y a rien, vraiment rien, à redire sur sa conclusion, sa morale. On est déçu que par les gens qu'on aime.

Note : 7/10. En bref, on est bien content qu'Olivia soit rentrée !

Dans le prochain épisode :