Les critiques // Looking : Saison 2. Episode 5. Looking for Truth.

Rédigé par Wyzman Rajaona
Oh qu'elle est bonne cette saison 2. On ne pensait pas le dire si tôt mais le show de Michael Lannan est vraiment en train de grandir sous nos yeux et ce n'est pas pour nous déplaire. Autant on avait beaucoup à redire sur les premiers épisodes de la série, autant là on ne sait plus quoi critiquer. Explications.

Dès le début de la série, Patrick nous est présenté comme le personnage principal de la série, celui auquel on doit le plus facilement s'identifier. C'est un peu caricatural dit comme cela mais c'est la vérité. La semaine dernière nous l'avions laissé en pleurs et seul, réalisant que Kevin avait fait son choix : ce serait John. Du coup cette semaine, on retrouve notre Patrick en train de mûrir, de se relever de sa déception amoureuse et bien décidé à passer à autre chose. Et c'est ce qu'il fait en venant au secours de Richie qui a besoin d'un chauffeur en urgence. L'occasion pour nous de retrouver ce duo que l'on aime beaucoup - que l'on soit dans la Team Richie ou pas. Et l'occasion pour Patrick de faire enfin amende de ses péchés. Eh oui très cher, nous n'avons pas oublié que tu as été un vilain garçon avec Richie (et avec Kevin) à la fin de la saison 1.

A côté, Tanya Saracho, la scénariste de cet épisode, prend le temps de développer l'intrigue d'Agustin. Devenu très proche d'Eddie, leur relation prend une tournure nouvelle quand le petit Hispanique s'inquiète ne voyant pas son ami au travail. Pas de souci, il ira prendre de ses nouvelles à la fin de la journée. L'occasion pour les deux de papoter, de fumer et de passer (enfin?) à l'étape suivante. Celle-ci était attendue depuis le début de la saison mais le fait que les scénaristes aient pris leur temps n'est pas pour nous déplaire. Et puis, fidèles à eux-mêmes, Agustin et Eddie font de ce nouveau cap un moment comique. C'est tout à leur honneur.

En laissant de côté Dom et Doris cette semaine, ce nouvel épisode de Looking se recentre sur Patrick et Agustin et nous donne à voir ce que l'on aime : Patrick en pleine réflexion sur lui-même et sur les conséquences de ses actes et Agustin agissant comme un garçon normal, inquiet pour celui qui l'intéresse. Leurs répliques sont à l'image de toute la série : piquantes, drôles et réalistes. Techniquement, on reconnaît là toute la maîtrise d'Andrew Haigh, réalisateur de ce nouveau volet. C'est beau, c'est précis, c'est très bon. La musique est sympathique et pas cliquante et à la fin de l'épisode, on en redemanderait bien. Comme chaque semaine ! Si le tout n'est pas extraordinaire, ce cinquième épisode vaut surtout pour l'évolution de la relation Patrick/Richie et pour ce(s) baiser(s) entre Agustin et Eddie. Et ce n'est pas rien !

Note : 8/10. En bref, c'est super mignon !