Les critiques // Gotham : Saison 1. Episode 16. The Blind Fortune Teller.

Rédigé par Karim Saoudi
Après deux épisodes centré sur l’Épouvantail, Gotham revient avec un nouvel épisode centré sur le cirque des Grayson, mais également sur ce qui semble être le Joker. Des intrigues qui mettent l'eau à la bouche sachant qu'on rencontrera les parents du futur Nightwing mais également l'un des méchants le plus populaire de l'univers de Batman, mais alors que beaucoup n'ont pas réussi à créer les origines du méchant, Gotham a donc la possibilité de nous montrer la jeunesse de ce fameux Joker afin de comprendre un peu mieux son comportement et son amour pour les sourires. Malheureusement, c'est un épisode moyen à la limite du bof que Gotham nous présente cette semaine.

Avant de nous lancer l'introduction médiocre du Joker, Gotham nous introduit tout d'abord un mystère de crime au sein d'un cirque qui dégénère au milieu d'un spectacle. La famille Grayson et Owens se font la guerre et Gordon trouve la source du problème en une femme nommée Lyla. On rencontre son fils Jerome qui ne sait pas où se trouve sa mère, puis Gordon décide de se servir d'un serpent pour traquer la femme, difficile de prendre au sérieux le policier quand il se sert d'un serpent pour traquer une personne mais pourquoi pas. Gordon et Thompkins deviennent partenaires dans ce crime, alors que le réel partenaire de Gordon ne s'est pas vraiment montré. Enfin, quand Gordon interroge Jerome et son père au commissariat, le fameux fils dévoile son vrai visage et révèle qu'il a tué sa mère. Cameron Monaghan a fait un excellent travail sur cette scène où on a vraiment l'impression d'avoir affaire au Joker sans parler de son rire mortel et impressionnant. Cependant, alors que Gotham aurait pu garder au chaud le personnage et s'en servir comme fil rouge, elle décide de le lier à des problèmes avec sa mère et en terminer avec une interrogation rapide avec Gordon. Une intrigue décevante cela est certain. 

Parallèlement, l'épisode va nous faire suivre de petites intrigues autour des personnages. Le Pingouin ne parvient pas à faire tourner le club alors ZsaZ lui apporte un petit cadeau sous la forme de Butch, qui selon l'assassin, été formaté et fait ce qu'on lui demande. Le Pingouin va même le tester et lui demander de danser. Une scène ridicule et incohérente. Butch a été remis à zéro mais comme par hasard, il sait toujours gérer un club. Gotham ne sait vraiment pas s’arrêter quand il faut et laisser d'autre personnage briller et c'est dommage car le Pingouin commence vraiment à s'user de semaine en semaine malgré les bonnes performances de l'acteur. Ailleurs, Fish Mooney teste ses techniques de persuasions et de chantages en poussant sa troupe à lui faire confiance et en leur disant qu'ils sont désormais une famille quelques jours seulement après son arrivée dans le donjon. Encore une fois, Gotham ne sait pas lâcher un personnage et nous saoule complètement avec Fish qui devait partir de Gotham, mais qui, mystérieusement, est parvenu à se retrouver dans le centre en se faisant kidnapper par un inconnu. Enfin, le moment assez intéressant revient à Bruce Wayne qui rend une visite au conseil de Wayne Entreprise en partageant ses suspicions envers le conseil qui serait corrompu. Bruce Wayne de Gotham n'est pas un personnage intéressant, cependant, si la série introduit l'intrigue de la cour des Hiboux pour Bruce, ça changerait les choses et ça permettrait de rendre le personnage un peu plus intéressant. 

Finalement, le problème avec Gotham en ce moment est son manque de fil rouge. Chaque semaine on a affaire à de nouvelles intrigues mais qui se termine en fin d'épisode pour en laisser d'autre arriver. Alors qu'au début le fil rouge autour des mafieux, du Pingouin et de Fish était excitant, la série se retrouve avec des intrigues hebdomadaires et un peu du n'importe quoi pour combler le vide. "The Blind Fortune Teller" est encore une fois un épisode qui manque d’intérêt. Pourquoi regarder Gotham ? Pourquoi la suivre chaque semaine ? Pour voir des criminels se faire arrêter ? Pour voir Fish Mooney enfermée dans un donjon ? Pour voir le Pingouin faire tourner son bar ? Bien que ce soit toujours sympa à suivre, Gotham n'a pour l'instant aucune direction et ne propose rien de suffisamment intéressant pou revenir la semaine d'après.

Note : 5,5/10. En bref, un épisode correct qui déçoit un peu. 

Dans le prochain épisode :