Les critiques // The Flash : Saison 1. Episode 14. Fallout.

Rédigé par Karim Saoudi
La série The Flash est excellente de semaine en semaine. Contrairement à la troisième saison de Arrow qui se cherche encore, The Flash elle semble savoir exactement où est-ce qu'elle veut se diriger et comment ses intrigues vont s'achever. Ce nouvel épisode de The Flash se poursuit avec Firestorm, mais également avec le voyage dans le temps, avec le Dr Wells aka Reverse-Flash et bien d'autres choses.

Tout d'abord, parlons des effets spéciaux de la série. Si ABC ne semble pas avoir assez de budget pour offrir de bons effets spéciaux à sa série Once Upon a Time, The CW elle n'hésite pas à mettre le paquet dans The Flash avec des moments bien impressionnants. Que ce soit lors de l'explosion la semaine dernière ou la transformation de Ronnie et le Dr Stein en Firestorm, c'est toujours une réussite. Et même lorsque la série créée un personnage fait totalement par ordinateur, c'est réussi et convaincant. Tout ça pour dire que si le pilote de la série nous freinait un peu au niveau des effets spéciaux, désormais ce n'est vraiment plus le cas.

Revenons à ce qu'il se passe dans ce nouvel épisode, "Fallout" revient tout de suite après l'explosion de la semaine dernière qui a séparé Ronnie et le Dr Stein. On découvre par la suite que les deux personnages, même séparé, ne le sont pas vraiment puisqu'ils resteront à jamais le Firestorm une fois fusionné grâce à la machine de Wells. Les deux personnages quittent Central City afin de se protéger des gens qui veulent les étudier ou précisément le général Eiling, qui voit en tout ces méta-humains une nouvelle guerre. Si l'absence de Firestorm permet de le faire revenir avec un costume bien élaboré et une assurance parfaite pour se battre aux cotés du Flash (ou contre), ça ne dérange pas du tout. Parallèlement, Iris commence à devenir un personnage presque détestable. Elle ne partage plus de scène avec son petit ami Pretty Boy et lorsqu'on la voit, c'est seulement dans son boulot de journaliste à essayer d'en savoir plus sur ce qui se passe à STAR Labs ou à découvrir qui sont les méta-humains. Après le moment où elle a presque séparée Barry et sa nouvelle petite amie, cette semaine elle annonce à son partenaire qu'elle va l'aider à savoir ce qui se passe dans STAR Labs, Iris pourrait vite passer dans la case personnage énervant.

Enfin, "Fallout" est également l'épisode qui nous confirme que le Dr Wells est bel et bien le Reverse-Flash. Certains avaient encore des doutes à son sujet, désormais ça ne devrait plus etre le cas puisqu'on voit littéralement le Reverse-Flash retirer son masque pour se dévoiler au général Eiling avant de se faire dévorer par pas dieu, mais Grodd. Une dernière scène excellente et jouissive qui achève un très bon épisode de The Flash. Le prochain épisode à l'air de radicalement changer les choses à STAR Labs, mais il faudra attendre le 17 mars avant de le découvrir...

Note : 8/10. En bref, encore un très bon épisode de The Flash.

Dans le prochain épisode: