Les critiques // Arrow : Saison 3. Episode 15. Nanda Parbat.

Rédigé par Karim Saoudi
Comme beaucoup le pensent, cette troisième saison est la plus faible depuis le lancement de la série en 2012. C'est triste de voir une série s’essouffler après seulement trois saisons mais c'est un fait et chaque semaine, on suit Arrow avec l'espoir qu'une bonne intrigue apparaisse et que le héros redevient celui qu'on aimait au début.

"Nanda Parbat", un épisode qui a été vendu comme un épisode important qui va changer les choses et nous choquer. On se dit donc que la troisième saison de Arrow va enfin se bouger et nous proposer une intrigue solide pour la suite. Hors, cette semaine, c'est encore un épisode très décevant de Arrow. La série devient même très insupportable à suivre avec son héros et ses multiples scènes à tenter de protéger sa sœur, qui elle n'hésite pas à tuer des gens sans être sous l'emprise de quoi que ce soit, mais aussi avec l'équipe qui l'entoure, constamment contre lui et ses choix. "Oliver is such a pussy this season, this is not the real Green Arrow", un commentaire que j'ai récemment vu sur les réseaux sociaux et c'est une réalité. Le héros est décevant depuis le début de cette saison 3. La fin de l'épisode nous laisse avec Ra's Al Ghul demandant à Arrow de prendre sa place et de devenir un Al Ghul. Je ne sais pas vraiment comment ça fonctionne dans les comics, mais dans la série c'est une offre qu'on ne voit pas venir mais qui ridiculise complètement le fameux Ra's Al Ghul qui demande (n'oblige pas) à Oliver, après l'avoir "tué", de prendre sa place. Il est difficile de penser qu'Oliver acceptera car son équipe sera contre mais d'un coté il pourrait accepter si ça peut sauver sa sœur.

On est donc au milieu d'une saison très mauvaise de Arrow où il n'y a aucun méchant (maintenant que Ra's veut devenir ami avec Oliver) et où le héros n'a plus vraiment besoin de son costume et de ses flèches (maintenant il se bat avec un sabre...). Mais le problème n'est pas seulement la faute d'Oliver, c'est également celle des autres personnages notamment de Thea, un personnage déjà très insupportable dans les saisons précédentes et qui le devient encore plus maintenant. De même pour Laurel, c'est bien de l'avoir fait devenir Canary, le costume lui va très bien mais le personnage ne sert toujours à rien, autrefois elle travaillait en tant qu'avocate et c'était sympa à suivre, désormais on a une Laurel en costume qui se bat médiocrement et ça en devient ridicule à voir. Diggle parle beaucoup trop, il est la voix de la raison mais devrait quand même limiter ses discours.

La seule partie intéressante de ce nouvel épisode est Ray Palmer et Felicity. Comme je l'ai déja dit autrefois, Felicity et Oliver c'est impossible, contrairement à Felicity et Ray Palmer. Donc dans ce nouvel épisode, Ray Palmer a préparé son costume depuis une semaine et on le voit l'enfiler et voler en fin d'épisode. Ray Palmer est un bon personnage qui s'accouple parfaitement avec Felicity, d'ailleurs les deux s'embrassent et couchent (déjà) ensemble. Je pense que le baiser était suffisant mais les scénaristes ont préférés en ajouter et nous montrer une scène avec Palmer et Smoak au lit, ce que je trouve très rapide et presque bâclé. Pourquoi aller vite ? Pourquoi ne pas faire comme pour Barry ou Oliver et créer des scènes mignonnes entre les deux personnages ?

Finalement, ce nouvel épisode de Arrow est encore une fois la preuve que cette troisième saison est un désastre. Un héros pitoyable, une saison sans méchant, des personnages secondaires chiants et une "légende" (Ra's Al Ghul) détruite. Et je ne parle même pas de l’inutilité des flashbacks. 

Note : 4/10. En bref, Arrow n'est plus la série qu'on aimait tant. Désormais c'est un gros n'importe quoi. Heureusement que Ray Palmer apporte un peu de fraîcheur avec son costume et sa relation avec Felicity.

Dans le prochain épisode :