Les critiques // Arrow : Saison 3. Episode 12. Uprising.

Rédigé par Karim Saoudi
Oliver Queen n'est pas mort, mais pendant qu'il guérit mystérieusement de sa chute d'une falaise et du coup d'épée qu'il a reçu de Ra's Al Ghul, les autres super-héros de Starling City Arsenal et la nouvelle Black Canary s'unissent pour faire tourner la Team Arrow contre Brick, un méchant qui veut s'emparer des Glades. 

"Uprising" est un bon épisode qui nous dirige vers de nouvelles choses pour la suite mais il reste toujours des incohérences et des points qui nuisent à la série. Commençons par parler des bonnes choses qui se sont passés dans ce nouvel épisode. Tout d'abord, il y a Laurel qui devient de plus en plus convaincante dans le costume de Black Canary même si cela veut dire que les scènes où elle est sans sont plus réduites que d'habitude. Il y a également Malcolm Merlyn qui revient par surprise en avant dans la série avec des flashbacks au moment où il a appris que sa femme a été tuée par un jeune des Glades et quand il a rejoint la Ligue des Assassins. Malcolm Merlyn va découvrir dans ce nouvel épisode que le meurtrier de sa femme est toujours vivant et que c'est Brick. Une découverte qui va faire en sorte de mener l'ancien méchant à la Team Arrow.

Malcolm Merlyn n'est plus vraiment un méchant, le fait qu'il accepte d’être le père de Thea à changé cela même s'il l'a poussé à tuer Sarah et la mise en danger avec Ra's Al Ghul. Voir Malcolm Merlyn se battre aux cotés (seulement se battre, pas rejoindre la Team Arrow il ne faut pas pousser non plus) d'Arsenal et de Black Canary aurait été excellent à voir depuis la saison dernière mais "Uprising" veut changer les choses et unir la Team à Malcolm. Bien sur, alors que Laurel et Roy sont plus ou moins d'accord pour que ce dernier les rejoignent le temps de vaincre Brick, Miss Felicity décide que non car Oliver n'aurait jamais accepté ça alors pas de Malcom Merlyn aux cotés de la Team Arrow. Grosse déception de nous avoir fait croire qu'on aurait pu avoir une scène bien bad-ass et gros énervement envers Felicity Smoak qui devient de plus en plus irritante bien que ses craintes sont compréhensibles. 

Felicity Smoak n'est pas un mauvais personnage, il fonctionne très bien avec Ray Palmer et également avec Barry Allen mais soudainement, lorsqu'il est face à Oliver, plus rien ne va. Alors que le retour aurait pu donner une bonne scène retrouvaille avec Oliver, les scénaristes décident d'en faire beaucoup trop avec Felicity qui engueule Oliver pour vouloir travailler avec Malcolm dans le but de vaincre Ra's une bonne fois pour toutes. L'épisode va même se terminer avec l'engueulade entre les deux personnages, à croire que le "Olicity" est devenir tellement important que finir un épisode avec Felicity disant qu'elle ne va pas être une femme aimer par Oliver est quelque chose de surprenant. 

Finalement, ce nouvel épisode de Arrow est à la fois intéressant et décevant. On nous propose de nouvelles choses pour la suite notamment une liaison entre Oliver et Malcolm contre Ra's Al Ghul, ce qui sera intéressant à voir. Décevant avec les plusieurs incohérences (Capitaine Lance qui reconnait Roy mais pas Oliver, ni sa fille et Thea qui dit qu'elle n'est pas une tueuse alors qu'elle a tuée Sarah à coup de flèche en haut d'un toit) et le grand intérêt inutile que les scénaristes donnent aux scènes entre Felicity et Oliver.

Note : 6/10. En bref, un bon épisode malgré tout.

Dans le prochain épisode :