Les critiques // Agent Carter : Saison 1. Episode 8. Valediction.

Rédigé par Karim Saoudi
Et voilà, c'est déjà la fin de Agent Carter, le petit spin-off de Agents of SHIELD. Si globalement la saison n'est pas parfaite, elle se termine quand même avec un bon épisode final contenant plusieurs clins d’œil à Captain America mais aussi au premier film du héros. 

Même si les deux séries sont très différentes, Agent Carter est parvenu à nous faire aimer ses personnages, son ambiance et son humour plus que la série mère lors de ses débuts. Dans ce season finale, Peggy Carter s'allie avec Jack Thompson et Daniel Sousa pour attraper les méchants, la voisine de Peggy et le Russe aux dons d'hypnose. Des méchants peu intéressants et assez ridicules aux plans légèrement brouillons. Mais ce qui est intéressant à voir c'est Howard Stark et Jarvis s'allier avec Peggy et les agents du SSR pour les attraper. Si on devait résumer la première saison de Agent Carter, on dirait qu'elle a de bons personnages mais une mauvaise intrigue même si au début elle nous donne envie d'en savoir plus. 

Finalement, Agent Carter s'achève sur un bon épisode qui se centre plus sur les personnages, il remet en avant Howard Stark et revient aussi beaucoup sur le héros Captain America. On voit son bouclier, son nom est répété plusieurs fois, Peggy fait face à ses sentiments pour le héros et fait ses adieux en fin d'épisode et enfin, comme chaque projet Marvel, la fin nous offre une surprise : l'apparition d'Arnim Zola aka le bras droit du Crane Rouge.

Note : 7/10. En bref, un bon season finale pour une première saison loin d’être parfaite. D'excellents personnages pour une intrigue peu ambitieuse.