Les critiques // Agent Carter : Saison 1. Episode 5. The Iron Ceiling.

Rédigé par Karim Saoudi
Après la diffusion du précédent épisode de Agent Carter aux USA, les producteurs ont dévoilés que la série Marvel avait un lien avec le personnage de Black Widow. Une révélation qui intéresse tout comme pour Agents of SHIELD avec l'intrigue des Inhumains.

Est-ce qu'Agent Carter nous transportera dans le passé de Black Widow étant donné qu'au cinéma, le personnage ne semble toujours pas obtenir son film solo ? C'est un peu ce qui nous intrigue car ça serait vraiment intéressant de se servir de Agent Carter et de sa période pour nous parler de Black Widow et de son enfance. Dans ce nouvel épisode, on suit la voisine de Peggy, qui s'est dévoilée Etre une ancienne membre du centre d'entrainement de Black Widow. Que veut le personnage ? Quel est son but ? Aucune idée pour le moment puisque la série s'intéresse encore à l'intrigue autour des Leviathan et d'Howard Stark.

Il faut avouer que Agent Carter ça manque cruellement d'ambition. Les intrigues sont fades et les personnages, excepté Peggy, sont d'un ennui mortel. Pourquoi devrions-nous suivre Agent Carter et pourquoi mériterait-elle une seconde saison ? Difficile de savoir vraiment après cinq épisodes. Les seuls points forts de la série jusqu'à maintenant sont seulement la présence de Steve Rogers à travers les personnages qu'il a connus, Peggy Carter essayant de se faire une place dans un monde masculin, sa relation avec Jarvis et les petites apparitions d'Howard Stark. Outre cela, Agent Carter commence à ennuyer terriblement avec ses intrigues prévisibles et loin d’être totalement intéressante. Dommage.

Note : 4/10. En bref, Agent Carter commence vraiment à décevoir.

Dans le prochain épisode :