Les critiques // The 100 : Saison 2. Episode 14. Bodyguard of Lies.

Rédigé par Mickael Lebrun
Après plusieurs excellents épisodes, The 100 nous revient cette semaine plus calmement mais avec son lot de petites surprises.

Ce nouvel épisode débute avec l’aventure dans laquelle se sont lancé Jaha et ses compagnons de route. Seulement le chemin est long et difficile puisqu’ils sont confrontés à un champ de mine. L’espoir est là puisque derrière la colline se trouve la fameuse ville lumière. Cependant on sentait que ça ne pouvait pas être si facile pour la trouver. Eh oui ce n’est qu’une centrale solaire qui fait la lumière. Jaha est persuadé que sa mission est de trouver cette ville, il est alors enivré et lorsqu’il découvre une barque pour suivre le drone, il ne se questionne même pas et fonce. L’épisode se termine sur cette scène ou on les voit se diriger vers un long périple dont l’objectif ultime est la ville lumière. 

Le reste de l’épisode est centré sur l’intrigue du moment qui est l’affrontement entre Mount Weather et l’alliance. Mais outre les coups que se portent les deux camps, c’est l’aspect affectif qui est montré cette semaine. Toujours en assistance à Bellamy qui continue sa mission sous la montagne, Raven se rapproche petit à petit de l’autre scientifique. Elle aurait donc tourné la page Finn. On a vu arriver tout au long de l’épisode ce rapprochement jusqu’au dénouement final si prévisible. Mais après acte, Raven semble regretter. La grosse surprise de cet épisode est bien le baiser entre Clarke et Lexa ! Qui aurait vu venir ce baiser. Encore une fois, la série nous donne quelques indices un peu avant avec des regards de Lexa envers Clarke mais c’est quand même une sacrée surprise. Le plus surprenant c’est que Clarke n’est pas contre ce baiser puisqu’elle lui rend et ensuite lui dit qu’elle n’est pas prête pour une relation avec qui que se soit. Nombreux d’entre vous ont aussi dû être surpris d’autant plus qu’on espère depuis le début que Clarke et Bellamy se mettent ensemble. Si Clarke et Lexa venait à se mettre ensemble, ce serait le premier couple gay de la série, bien que là ça soit la découverte d’un personnage gay et voir même bi pour Clarke. Ce baiser est venu après quelques tensions qu’on eu ces deux personnages à propos d’Octavia dont Lexa voulait morte. De la jalousie ? De plus je trouve dommage la direction que prend l’amitié Clarke/Octavia, j’aimais bien quand elle s’entendait bien au début. 

Sous la montagne ça chauffe pour Bellamy. Sa mission cette semaine est de désactiver le brouillard acide afin de permettre à l’armée de terriens de se mettre en marche vers cette fameuse montagne. Mais Cage et son armée interne sont intelligent et découvre cette filature. S’en suit une scène d’action à haut risque au côté des produits chimiques qui peuvent exploser à tout moment. Mais Bellamy nous l’a montré ces dernières semaines, il est plein de ressources et décide de faire exploser le conduit qui contrôle ce fameux brouillard. Un court instant on pense que Bellamy est touché par l’explosion. Il sauve aussi tout juste l’armée de terriens en route pour la guerre. On se doutait là aussi que l’armée (où se trouve une grande partie des personnages principaux) décimés en quelques secondes n’était pas possible. D’autant plus qu’on est tellement préparé à cette guerre, que la terminé comme cela aurait été certes une surprise mais un gâchis.

Note : 8/10. En bref, un bon épisode avec une grosse surprise avant la guerre et les deux derniers épisodes de la saison.

Dans le prochain épisode :