Les critiques // The 100 : Saison 2. Episode 11. Coup de Grace.

Rédigé par Mickael Lebrun
Après plusieurs semaines où la série s’étaient ralenties, elle nous revient cette semaine pour un très bon épisode ou nous assistons à non pas un mais deux coups d’état ! The 100 nous revient comme à son habitude là ou elle nous avait laissé la semaine précédente. Le début de l’épisode donne le ton avec un Bellamy aux mains de l’ennemi et ensuite une attaque contre les dirigeantes des terriens et du peuple du ciel. Lors de cette dernière scène on découvre Octavia qui est enfin une terrienne. 

Le Mount Weather est donc au centre de l’intrigue de cet épisode. Suite à la disparition de Monty, Jasper s’inquiète et va menacer le président Wallace. La situation se retourne vite à l’avantage de ce dernier. Les soupçons que nous avions les semaines passées sur l’honnêteté du président se révèlent fausses dans cet épisode. En effet, il part à la recherche des ados disparût et met fin à temps aux souffrances d’une des 47. Wallace va ensuite trouver son fils et ordonne aux gardes de l’arrêter. Il se passe alors un gros retournement de situation avec un coup d’état. Le fils à pris la place de son père suivit par les forces de l’ordre désireuses elles aussi de retourner sur Terre. Au final Wallace, ancien président est enfermé comme un vulgaire détenu. 

Pendant ce temps-là, Bellamy est en difficulté puisque son plan ne se passe pas comme prévu. Il entre dans le programme des personnes sous la montagne pour devenir comme l’était auparavant Lincoln. Cependant une autre bonne révélation se produit sous la montagne qui est Maya. Les suspicions que nous avions également sur sa sincérité n’étaient a priori pas fondé non plus. Elle se révèle même d’une grande aide puisque c’est grâce à elle que Bellamy s’évade. S’en suit un combat avec un garde qui se termine avec la mort de celui-ci. Pendant cette opération « commando » Bellamy, en voyant des enfants, se rend compte qu’ils vont également attaquer des personnes totalement innocente. (Eh oui chaque guerre à un prix). Les complications se poursuivent avec l’isolement des 47 et la presque découverte de son infiltration. Heureusement Maya est là et gère parfaitement la situation. Bellamy réussit enfin à joindre Clarke et à lui donner les dernières informations.

Du côté de la coalition, et surtout au sein du peuple du ciel c’est la confusion la plus totale. Suite à l’attaque contre Clarke, un prisonnier du Mount Weather à été fait, et un terrien est mort. A cause de cet otage, un conflit de leader apparaît. Abby, actuelle chancelor, rappel son statut à tout le monde et également à sa fille en imposant ses choix. Les terriens, très désireux de vengeance, n’apprécient pas non plus la gestion de cet otage. C’est alors que se produit un événement majeur mais que l’on avait vu venir dans les épisodes précédents. C’est un autre coup d’état qui se produit. Clarke prend officiellement le pouvoir ! C’est une véritable confrontation entre mère et fille qui se produit. Clarke suivit par les terriens réussit à s’imposer au risque d’une nouvelle guerre qui opposerait alors les terriens et ados contre les adultes. Clarke libère l’otage pour qu’il soit messager et menace le peuple du Mount Weather en étant très ferme. Cette action n’est pas sans arrière pensée puisque c’est pour occuper ce peuple et ainsi protéger Bellamy. Clarke nous prouve dans cet épisode et dans les précédents qu’elle à une véritable âme de leader.

Note : 8/10. En bref, the 100 est très bon cette semaine, les choses s’accélèrent et les cartes sont redistribuées avec les deux coup d’états. On a hâte d’être à la semaine prochaine pour découvrir voir la réaction du Mount Weather.

Dans le prochain épisode :