10 bonnes raisons de regarder House of Cards !

Rédigé par Wyzman Rajaona
Pour la troisième année consécutive, le site de streaming Netflix s'apprête à inonder la toile avec une nouvelle saison de House of Cards. Thriller jubilatoire, la série a tout intérêt à tenir ses promesses, certains internautes ayant noté une baisse de régime l'an dernier. Pour les fans déjà conquis mais aussi pour ceux qui découvrent le show cette année, voilà non 1, 2 ou 3 mais bien 10 bonnes raisons de céder à la tentation.

1. Parce que ça se passe à Washington. Avant d'entrer dans les détails, petit exposé des faits. House of Cards narre en long, en large et en travers la quête de pouvoir de Frank Underwood, un député démocrate. La série commence alors qu'il apprend que le Président Walker n'honorera pas sa promesse de campagne et ne le nommera pas Secrétaire d'Etat mais seulement "whip" de la majorité à la Chambre des représentants. C'en est trop pour Frank. Il décide alors de monter tout un plan absolument diabolique, cruel et excellent pour réparer les torts qui (lui) ont été commis et prendre ce qui lui revient de droit. Tel le parfait thriller politique qu'il est, House of Cards fait passer A la Maison Blanche et Scandal pour des séries de seconde zone.

2. Parce que Kevin Spacey est génial. Impossible de passer outre ses performances dans des films tels que Usual Suspects, Seven ou bien American Beauty. Mais avec House of Cards, Kevin Spacey tient sans doute le meilleur rôle de sa carrière. A la manière de Bryan Cranston dans Breaking Bad et Michael C. Hall dans Dexter, il n'incarne pas seulement Frank Underwood, ce politicien arriviste. Il est Frank Underwood. L'acteur porte pleinement la série et en a déjà fait un objet culte. Pas étonnant donc qu'il ait récemment reçu en le Golden Globe et SAG Award du Meilleur acteur dans une série dramatique !

3. Parce que Claire Underwood est la femme parfaite. On a souvent tendance à résumer la carrière de Robin Wright à deux films : Forrest Gump et Princess Bride. Peu s'en faut, avec House of Cards la Texane de 48 ans prouve qu'elle n'est pas juste une belle plante. Aussi froide et perfide que son mari dans la série, elle est la caution glamour d'un show où l'on ne porte que des costumes gris ou bleu marine. Peu émotive, elle nous a pourtant offert au cours des deux premières saisons des scènes d'anthologie, des répliques bien crues. Voilà pourquoi on l'adore.

4. Parce que Kate Mara se désape régulièrement. Après la caution glamour, vient forcément la caution sexy. Parfaite en journaliste du Washington Herald, son personnage ne fait pas long feu. (oups, spoiler!) Mais il imprègne le show d'une aura bien sulfureuse. Entre textos coquins et photos NSFW, sa relation tordue avec Frank Underwood anime une bonne partie de la première saison. Et on ne va pas se mentir, ça nous a beaucoup plu.

5. Parce que l'équipe artistique et technique est incroyable. Un roman de Michael Dobbs. Une adaptation britannique dans les années 1990. Un adaptation américaine diffusée à partir de 2013 venue du génial Beau Willimon. David Fincher à la production. Joel Schumacher à la réalisation. Jeff Beal pour la musique. Kevin Spacey er Robin Wright devant la caméra. Que demander de plus ? Avec ses épisodes de 55 minutes, sa photographie sobre et son esthétique impeccable, House of Cards a tout du show parfait.

6. Parce que les regards caméra de Kevin Spacey déchirent. Petite particularité du show, Frank Underwood, le protagoniste, s'adresse régulièrement à nous. Cela pourrait paraître anodin mais briser le quatrième mur (l'écran de télévision) a permis à la série de surpasser ses concurrentes. Frank nous fait participer, nous interroge, dialogue avec nous. Cynique à souhait, le personnage nous fait adhérer à ses propos, à sa manière de penser. Le show ne nous fait pas juste entrer dans la vie de Frank Underwood : ce dernier nous fait entrer dans sa tête. Et on aimerait parfois ne jamais en sortir.

7. Parce que les dialogues contiennent des pépites. Premier exemple : "Pour s'améliorer, il faut changer. Pour être parfait, il faut changer souvent." Deuxième exemple : "Dans la fosse aux lions ou au milieu des loups, quand vous êtes le gibier, tuez et donner-leur plus appétissant." Troisième et dernier exemple : "Pour ceux qui visent le haut de la chaîne alimentaire, une seule règle prévaut : on chasse ou on est chassé." Avec des répliques pareilles, comment ne pas succomber au charme carnassier de Frank Underwood ?

8. Parce que la série vous rendra meilleur. Si la télévision est un moyen d'effectuer une catharsis, House of Cards est le meilleur programme au monde. Avec des personnages aussi vils et cruels que ceux du show de Beau Willimon, on finit par tout relativiser autour de soi. La série ne fait pas dans le ton moralisateur et montre simplement que l'ambition dévorante n'est pas un mal, que les démons ne sont pas insurmontables ou indomptables et qu'être entouré c'est être vulnérable. Avec ses précieux conseils, les DVD du show devraient rapidement devenir vos livres de chevet.

9. Parce que le marketing et la communication sont excellents. Disponibles en une fois, les épisodes de House of Cards favorisent le binge-watching et tiennent en haleine jusqu'au bout. Comme une pièce de théâtre, la série se regarde en actes, le suivant étant toujours plus impressionnant. Le teasing est bien orchestré, les images dévoilées sont bien choisies et le générique fait saliver à outrance. Facebook, Twitter, Instagram, Pinterest, Tumblr, etc. House of Cards est partout et c'est trop bon.

10. Parce que vous n'y échapperez pas. Un peu comme Breaking Bad, Dexter ou bien Game of Thrones, il viendra un moment où tous vos proches ne vous parleront que de House of Cards. Sans doute est-ce déjà le cas. Pour ne pas rester sur le bas-côté, autant foncer dès maintenant, lâcher prise, se délecter des trahisons commises entre politiciens et espérer que nos politiques en prennent de la graine. Car après tout, même Barack Obama se dit fan ! 

Bande-annonce de la saison 3 :