Les critiques // Revenge : Saison 4. Episode 14. Kindred.

Rien, il ne se passe rien dans les Hamptons cette semaine. Et pour la première fois, je dois bien reconnaître que cela fait du bien. Explications.

Malcolm Black est mort. Emily a rétabli l'honneur de son père et est prête à avoir un nouvel homme dans sa vie. Daniel est mort et Victoria fait son deuil. Voilà où nous en sommes au bout de 14 épisodes. Les débuts ont été longs et éreintants, mais nous y sommes parvenus. Toutes les intrigues ou presque de la série ont abouti quelque part et les personnages principaux peuvent enfin savourer un peu de bonheur. Et ce n'est pas Nolan qui va se plaindre, lui qui se marie à sa nouvelle meilleure amie, l'aidant au passage à se débarrasser d'une mère un peu trop envahissante. Louise reprend donc du poil de la bête et compte bien être heureuse. Il était temps.

Du côté d'Emily, on dirait bien que le temps a fait les choses correctement. La mort d'Aidan est "oubliée" et Ben fait un remplaçant idéal. À moins que Jack ne soit encore de la partie ? Les triangles amoureux ont été si bien mis de côté ces dernières semaines, qu'on les aurait presque oubliés. Presque ! Mais peu importe, Jack a déjà de quoi faire : entre son nouveau travail de serveur et une Margaux partie en croisade contre Emily, il devrait rapidement se retrouver (une nouvelle fois) entre deux feux. Une énième preuve que les mauvaises habitudes ont la vie dure sans Revenge.

Un peu lessivée depuis la mort de son fils, Victoria retombe sur ses pattes. Il y a une nouvelle candidate en ville toute prête à lui prendre son trône et les choses pourraient bien être plus retorses que d'habitude. De quoi nous offrir de belles joutes verbales entre vipères. On a hâte de voir la suite. En particulier parce que cette nouvelle rivale est incarnée par Gina Torres. Et on aime beaucoup Gina Torres. Si ce quatorzième épisode ne brille pas par ses scènes d'action (il n'y en a pas), reconnaissons qu'il est de bonne facture. Beaucoup de dialogues réflexifs, pas mal de prises de décision et de moments "tendres". Les menaces sont écartées et il n'a jamais été aussi bon de vivre dans les Hamptons. Un comble pour Emily Thorne !

Note : 7/10. En bref, c'est assez convaincant.

Dans le prochain épisode : 

Par : Wyzman Rajaona