Les critiques // Glee : Saison 6. Episode 2. Homecoming.

Hier FOX diffusait les deux premiers épisodes de la sixième et dernière saison de Glee, voici désormais notre critique du deuxième épisode "Homecoming".

Comme nous l'avons dit dans la critique du premier épisode, Glee revient aux bases c'est-à-dire plus de musique, de fun et moins de messages foireux sur les problèmes de la société. On tombe déjà amoureux de cette sixième saison car elle ne cherche pas à en faire trop, elle se contente de jouer dans la légèreté et dans l'amusement. Dans ce deuxième épisode, d'anciens reviennent et ça fait plaisir même s'il y a toujours ce retour au lycée après plusieurs années qui dérangent mais on évite d'y penser et on passe un bon moment en compagnie de Quinn, Santana, Mercedes et les autres. 

Ce nouvel épisode avait également une petite particularité assez originale, plusieurs scènes étaient dessinés, on a même eu une performance qui jonglait entre croquis et images en couleurs. On ressent bien que Glee veut faire plaisir à son public en proposant des scènes ambiancées et centré sur la musique, qu'elle ne veut pas reproduire les mêmes erreurs des précédentes saisons. Comme nous le savons, c'est désormais Rachel et son assistant Kurt qui gèrent le Glee Club, ils vont donc essayer de recruter de nouveaux membres et tout le monde met la main à la pâte. Après acharnement pour pouvoir motiver les élèves de McKinley à rejoindre le Glee Club, on se retrouve déjà avec quatre nouveaux membres aux voix uniques. Mais c'est là qu'on repense aux anciens nouveaux membres, que sont-ils devenus ? On revoit brièvement Kitty mais aucun signe des autres, mais c'est pour le mieux on va dire. Espérons que ce nouveau groupe parviendra à mieux réussir que les autres.

Finalement, ce deuxième épisode de Glee est encore plus excellent et nous fait tomber amoureux de cette sixième saison. On a de la bonne musique, de bonnes performances et le casting original ainsi que des nouveaux membres, dont un footballeur américain gay moderne, un garçon en surpoids et en manque de confiance, des jumeaux et enfin, une afro-américaine qui chante plutôt bien. 

Note : 8/10. En bref, un excellent deuxième épisode. Du bon Glee, ça surprend.

Dans le prochain épisode : 

Par : Karim Saoudi