Les critiques // The Walking Dead : Saison 5. Episode 7. Crossed.

Pour la première fois depuis bien longtemps, nous suivons l’avancée des groupes en parallèles. Ça rend l’épisode plus consistant, et on sort enfin de cette atmosphère de huis clos généralement mal négociée.

Mention spéciale à Abraham, qui passe tout un épisode à genoux sans dire un mot. Une performance de haut vol pour l’ancien soldat. Que dire sur cet épisode ? On avance, certes, mais qu’est-ce que c’est lent ! Est-ce le fait que tous les personnages ont été mis en scène ? Ou simplement que les Scénaristes en gardent sous le pied pour le mid-season finale, comme lors des précédentes saisons ? Rick, accompagné par Daryl, Sasha, Tyreese et Noah se rend à Atlanta, ville dans laquelle le périple de l’ancien shérif a commencé, dans le but de retrouver Carole et Beth. La fan-girl de Daryl aura eu son lot de frayeur dans cet épisode, tant l’archer est passé près de la morsure. Bien que si Daryl venait à se faire mordre, je pense que ça serait dans un épisode un peu plus spectaculaire que celui-là.

Rick opte tout d’abord pour un plan barbare, à base de machette et de tranchage de gorge, mais Tyreese propose une meilleure idée : Prendre en otage des membres de l’hôpital et les échanger contre Beth et Carole. Rick a bien changé. Tuer un homme fait désormais parti de son quotidien. Mais cet épisode étant tellement lent, nous n’avons pas eu le temps de voir le stratagème en action. Je mettrai volontairement de côté le groupe d’Abraham, dans lequel il ne se passe absolument rien (si ce n’est Eugène qui se réveille après plusieurs heures). Le groupe part chercher de l’eau, revient avec quelques bouteilles et un yoyo. Fin.

Il en va de même pour ce qu’il se passe à l’église. Seuls Carl, Michonne et Gabriel sont restés. Gabriel s’échappe discrètement de son lieu de vie mais n’est toujours pas capable d’achever un zombie, surtout quand celui-ci porte une croix autour du cou. Le personnage n’a pour le moment aucune utilité (le groupe aurait pu trouver une église vide, ça n’aurait rien changé à l’histoire), mais je reste quelque peu curieux sur ses actes. Du côté de l’hôpital, Beth doit frauder pour sauver Carole. Cette dernière étant entre la vie et la mort nécessite trop de soins et de ressources. Je ne serais pas étonné de voir Beth prendre de l’ampleur dans les prochains épisodes, à l’image de Carole.

Note : 6/10. En bref, un peu d’action, mais pas trop. J’attends quelque chose de mieux pour le 8e épisode.

Par : Jordan Taffinović