Les critiques // Scandal : Saison 4. Episode 8. The Last Supper.

Mais que serait Scandal sans la présence de Rowan "Eli" Pope ? Réponse : pas grand chose. En atteste ce nouvel épisode complètement fou qui nous fait d'ores et déjà redouté le pire pour le mid-season finale de la semaine prochaine. Explications.

Maintenant qu'il est évident (pour eux) que Jake n'a pas tué Fitz Jr et Harrison, Olivia et Fitz décident de s'allier pour venir en aide à Jake et faire tomber le père de celle-ci. Du coup, cela donne pas mal de scènes où la tension et la testostérone montent, où l'on ne s'entend plus penser, où l'on ne sait plus qui propose quoi et pour quelles raisons si ce n'est celle d'avoir raison à la fin. Mais ce n'est pas plus mal. C'est une manière de rappeler qu'Olivia fait le boulot mieux que personne et que ses idées sont toujours les bonnes.

Parallèlement, le vice-président est attaqué à coup de voiture piégé pendant une visite officielle. De quoi donner des palpitations à cette chère Mellie dont les hormones se réveillent soudainement. Et entre les deux, c'est reparti pour un tour. A la différence que cette fois, les conséquences pourraient être bien plus graves que des enfants choqués et un coup de poing au visage. Mais seule la suite nous dira si nous avons raison. De son côté, Huck continue de se rapprocher de son fils, ce qui n'est pas pour nous déplaire. Le pauvre a été si malmené au cours des précédentes saisons qu'un peu de soleil dans le ciel gris de sa vie est toujours le bienvenue. Malheureusement, un retournement de situation de dernière minute pourrait bien lui coûter sa relation avec son fils. Quand on vous dit qu'il ne faut pas mélanger travail et vie privée...

Enfin, parlons du personnage de Cyrus. On ne va pas se mentir, depuis la mort de James, il n'était plus que l'ombre de lui-même. Pas parce qu'il était responsable de sa mort, mais parce que  la part de lui stressée avait finit par prendre le dessus. Et cette part nous lasse tous très vite, notamment parce qu'elle a été beaucoup trop utilisée la saison dernière. Enfin, ce n'est que mon avis. Dans tous les cas, le Cyrus de cette semaine nous redonne espoir, tout n'est pas perdu pour lui, pour sa vie amoureuse et pour son avenir dans la série. Une fois vraiment réconcilié avec Olivia, il pourrait même reprendre des couleurs, lui qui en a tant besoin.

Si l'épisode de la semaine prochaine devrait - si tout se passe bien - nous donner de sacrées palpitations, celui-ci réservait de vrais moments de tension. En particulier pendant son dernier quart d'heure. Et tout ça grâce à Eli. Figure du vilain comme on les aime, il vient secouer la série depuis son arrivée, et cette semaine, ça n'a pas loupé. Alors que tout indiquait que sa fin était proche, il a encore une fois déjoué toutes nos attentes et démontré qu'il est le méchant que la série méritait. Une excellente nouvelle !

Note : 10/10. En bref, c'est parfait !

Par : Wyzman Rajaona