Les critiques // The Flash : Saison 1. Episode 5. Plastique.

Après une semaine de pause, The Flash revient enfin avec un nouvel épisode aussi excellent que son précédent qui nous présentait le Captain Cold. Cette fois-ci, on nous présente Bette Sans Souci, un méta-humain avec la capacité de faire exploser les choses en les touchant. De quoi donner du challenge à notre Barry Allen. 

Mine de rien, après cinq épisodes, les personnages de The Flash sont devenus très attachants, amusant et intéressant à suivre. Prenons par exemple Caitlin Snow qui s'était présentée comme un personnage froid et sans véritable intéret, désormais le personnage nous fait rire et pourrait même marcher sur les traces de Felicity. ""Oh my god, do I sound like Felicity ?". De même pour Cisco, qui au début paraissait un peu lourd avec ses blagues plus ou moins forcé et son attitude beaucoup trop enfantin, mais ce cinquième épisode fait en sorte qu'on apprécie bien plus le personnage (la scène où il découvre que le costume de The Flash a explosé, la scène où il interagit avec Dr Wells, la scène où il drague Bette Sans Souci). En bref, si Dr Wells nous intrigue beaucoup pour sa noirceur, son équipe devient plus attachante et intéressante à suivre. 

D'un autre coté, Barry Allen va avoir quelques défis à surmonter dans ce nouvel épisode. Comment monter sur un immeuble, comment marcher sur l'eau et surtout, comment faire arrêter Iris de poster des articles sur Flash. On à la fois des scènes tristes lorsque Barry dit à Iris qu'ils devraient ne plus se voir pendant un moment et des scènes un peu plus légère où le Flash lui rend une visite avec sa voix remixée. Mais la scène qui reste excellente est celle où West révèle à Barry qu'il sait que son fils adoptif est amoureux de sa fille depuis longtemps. On peut voir dans cette scène que Grant Gustin c'est bien faire le gêner et c'était touchant à voir mais aussi marrant lorsque West se marre de sa voix robotisée. 

Finalement, "Plastique" est un très bon épisode qui permet d'apprécier encore plus les personnages mais aussi de voir que les effets spéciaux restent aussi bon que dans le précédent épisode. Quant à Bette Sans Souci aka Plastique, ça reste un personnage sans grand intérêt qui prouve seulement que Dr Wells n'est pas net et qu'on a très hâte de voir ce qu'il mijote. Il y a également la fin de l’épisode qui est intéressante, un peu comme au cinéma dans les films Marvel, il ne faut jamais quitter la salle lorsque le logo de fin apparaît, toujours rester pour voir la scène de fin. The Flash nous montre Grodd, un gorille doté d'une haute intelligence et de vastes pouvoirs psychiques, mais principalement l'un des pires ennemis de Flash. Alors que prévoit le Dr Wells ? Pourquoi tant d'amour pour un gorille qui pourrait nuire à Barry ? A suivre.

Note : 8/10. En bref, encore un bon épisode de The Flash.

Dans le prochain épisode : 

Par : Karim Saoudi