Les critiques // Arrow : Saison 3. Episode 6. Guilty.

Après un épisode centré sur Felicity, Arrow revient avec un autre épisode centré son nouveau personnage : Ted Grant aka Wildcat aka l’entraîneur de Laurel. Mais c'est aussi un épisode qui revient sur le twist de la semaine dernière avec Roy qui aurait tué Sara. 

"Guilty" est un moyen de nous montrer un peu plus la relation entre Oliver et Roy. Est-ce que Roy a vraiment tué Sara ? Va-t-il devoir quitter l'équipe ? Finalement et sans grande surprise, Roy n'a pas tué Sara, ce n'était que son subconscient qui lui disait qu'il a tué un policier sous les yeux du Arrow et de Sara la saison dernière. Si Ted Grant fait face à son ancien partenaire de combat lors de ses vieux jours en tant que justicier, Oliver lui va devoir prouver à son partenaire qui ne l'abandonnera jamais. Des scènes touchantes entre les deux hommes mais pas assez pour nous faire vraiment attacher à ce nouveau Roy, à ce Arsenal qui n'a pas vraiment l'air de faire partie de l'équipe. 

Par ailleurs, ce nouvel épisode est aussi un moyen de mettre au courant Oliver des activés de Laurel hors son travail. Si la petite Laurel a un beau costume qui l'attend dans les prochains épisodes et un entrainement intensif avec Ted Grant, ça ne fait pas pour autant un bon personnage puisque Laurel est toujours un personnage transparent. Loin de la carrure et de la force de sa sœur. On va aussi dire qu'Oliver n'aide pas vraiment à rendre le personnage crédible et attachant, non, Oliver préfère la rabaisser en essayant de faire en sorte qu'elle arrête de s’entraîner et de lui expliquer que ce n'est pas un jeu de devenir un justicier. Il y a aussi ce gros point faible dans la série en ce moment, tout le monde devient justicier et ça va mal, Roy est partenaire du Arrow, Thea s'est transformée en pro des arts martiaux avec son père et Laurel veut devenir Black Canary. Où sont passé les personnages autres que les justiciers ? Il nous reste seulement Diggle, Felicity et le Capitaine Lance et c'est un peu triste car il y a des scènes qui manquent dans la série.

Enfin, du coté des flashbacks, la saison prend beaucoup trop son temps contrairement aux flashbacks des saisons précédentes. Finalement, Arrow commence un peu partir en cacahuètes avec ses personnages et ses intrigues. On a toujours de bonnes scènes d'actions avec des méthodes de combats qui tentent de se renouveler à chaque fois (la flèche gant de boxe) mais ce n'est pas vraiment suffisant, quelque chose manque. 

Note : 6/10. En bref, un épisode centré sur Ted Grant et aussi Roy et Oliver. De bonnes et mauvaises choses. 

Dans le prochain épisode : 

Par : Karim Saoudi