Les critiques // The Originals : Saison 2. Episode 4. Live and Let Die.

Nouvel épisode pour le spin-off et des nouvelles péripéties pour la famille Mikaelson et ses acolytes qui ont décidément du mal à accorder leurs violons. Avec un épisode légèrement moins attractif que les précédents, on fait face à des retournements de situations qui laissent un peu à désirer. Aucune information primordiale n’est d’ailleurs dévoilée, on reste focalisée sur le conflit mère/fils entre Esther et ses enfants.

L’épisode est divisé en deux parties : l’une se concentre sur la mère Mikaelson tandis que l’autre met en lumière le père. Les parents ignorants toujours qu’ils sont tous deux à la Nouvelle Orléans, ils continuent leurs petites affaires chacun de leur côté. Alors qu’Esther tente de semer la panique auprès de Klaus et Elijah uniquement par amour (c’est une manière originale de montrer ses sentiments), Mikael lui, est toujours rongé par la haine et ne souhaite qu’une chose : tuer son fils hybride !

Esther continue alors de mettre à bien ses plans diaboliques et se sert notamment d’une armée de loup-garous apeurés pour approcher Elijah. Décidés à ne pas se laisser manipuler par une sorcière, la meute de loups fait appel à Marcel pour les aider à protéger les plus jeunes avant de passer à l’étape suivante. Vampires et loups-garous collaborent donc à nouveau pour faire face à un ennemi commun et dangereux. Ils arrivent à sauver les enfants, mais Esther connait parfaitement les siens et a donc toujours une longueur d’avance. La meute de loups n’était qu’un stratagème pour approcher Elijah et le capturer pour, je cite « le purifier », mouais, on demande à voir ce qu’elle entend par là.

De son côté, Klaus est décidément prêt à retrouver son père pour mettre un terme à cette guerre paternelle qui perdure depuis des centaines de siècles. Il va s’approcher de Camille pour savoir où se cache Davina. Entre temps, Kol (officiellement Kaleb) continue de flirter avec la jeune sorcière pour soutirer des informations mais, en découvrant que son père était de retour, il décide de garder le secret et de jouer la carte de l’égoïsme pour en sortir vivant. Pas sûr qu’il en sorte indemne, mais soit ! Il propose donc à son père de le libérer du sort de Davina qui, avec Klaus près de la cabane, devient incontrôlable ! S’en suit donc un duel père/fils qui dure à peine 3 minutes et se termine lamentablement : Mikael se retrouve immobilisé au sol par un couteau ensorcelé. Le combat terminé, on se dit que c’est définitivement trop facile et que ça ne peut pas se terminer comme ça. Pendant un moment, on s’est demandé si Klaus n’allait pas apporter le corps à sa mère pour la provoquer ou bien tenter un deal. Mais, (grande surprise ?) Mikael n’arrête pas de nous étonner puisqu’il se réveille dans le coffre d’une voiture et retire le couteau de son corps : il est donc immortel ? Le seul moyen d’en finir serait peut-être Esther finalement … On attend la suite !

Note : 6/10. En bref, un épisode un peu trop facile, mais on reste quand même intrigué par la réaction des deux parents s’ils viennent à se rencontrer.

Dans le prochain épisode : 

Par : Clelia Six