Les critiques // American Horror Story : Saison 4. Episode 2. Massacres and Matinees.

Après un premier épisode très alléchant, Elsa Mars et ses "Freaks" sont de retour cette semaine. Ce deuxième épisode est un peu décevant, l'intrigue met du temps à s'installer et il y a un manque de suspense, d'angoisse, de mystères comme on l'avait pour la saison 2 "Asylum" et le 1er épisode de cette saison ...

Dans cette épisode nous retrouvons le clown "Twisty" qui fait de nouvelles victimes mais se fait aussi un "ami" dans une scène assez louche, où la mère de Dandy voit le clown sur la route mais au lieu de l'ignorer et de passer son chemin, elle lui propose de venir chez elle et s'amuser avec son fils (à savoir ce qu'elle a dans la tête). Mais Dandy et Twisty s'entendent merveilleusement bien même après que Dandy est découvert la dernière victime du clown dans un genre de baluchon. Le jeune riche qui ne sait pas quoi faire de sa vie finira même par aider le clown à rattraper ses captifs qui se sont échappés. Malheureusement la série ne leur consacre que quelques petites minutes...

Du coté de notre FreakShow, deux nouveaux Freaks font leurs arrivés: Desiree Dupree, une femme à trois seins, (oui) et Dell Toledo l’homme à la force surhumaine. Dell Toledo s'identifie direct comme le leader de ce groupe et montre qu'il serait prêt à  se débarrasser/tuer pour l'être (ce qu'il fait). Elsa quant à elle a du mal à garder le contrôle de sa troupe et de sa jalousie quand Dot se révèle être une excellente chanteuse sur scène. Elle va d’ailleurs essayer de monter Bette, incapable de chanter, contre sa sœur Dot au cours d’une discussion nocturne. Un acte qui n'est pas très cohérent car les sœurs siamoises sont les nouvelles recrues du cirque et elles sont en tête d'affiche du FreakShow, alors pourquoi Elsa fait ça ? Elle n'arrive surement pas à supporter...

Sinon l'épisode est assez cohérent, on remarque que les Freaks essais de montrer au monde que eux aussi peuvent êtres normaux et ne plus êtres considérés comme des monstres. Car les gens normaux aussi peuvent êtres de monstres.

Note : 6,5/10. En bref, un bon épisode assez cohérent, l'intrigue est longue à se mettre en place, et manque cruellement de suspense et d'angoisse...

Dans le prochain épisode : 

Par : Jordan Guerra