Les critiques // Beauty and the Beast : Saison 2. Episode 3. Liar, Liar.

Les audiences de la saison 2 de Beauty and the Beast sont très faibles et on peut blâmer la chaîne canadienne Showcase pour diffuser les épisodes un jour avant la diffusion sur The CW. J'espère que CW regèlera très vite ce problème, car autrement il y a de forte chance que nous n'ayons jamais de saison 3. En tout cas, ce troisième épisode fait vraiment bouger les choses, d'une manière différente et plus intéressante que les deux précédents épisodes. 

Cat et Vincent jouent un jeu vicieux dans ce troisième épisode intitulé "Liar, Liar" qui est assez jouissif à suivre. Cat va essayer de doubler Vincent dans une affaire de crime qui implique une nouvelle bête, Sebastien, que j'ai trouvé très intéressant avec son accent british (un Klaus 2.0 ?) et son air très malsain. Malheureusement, il ne reste pas longtemps et meurt en fin d'épisode, j'aurais bien voulu que la saison introduise un méchant de ce genre le temps de quelques épisodes, et j'espère que c'est ce qu'elle fera par la suite. Bien que Vincent ne se souvienne plus de son idylle avec Catherine et fait des choses qui ne faisant pas avant (la blesser et mentir), ça ne fait pas de lui un méchant car au point final, il revient toujours vers cette dernière avec des excuses et en lui expliquant qu'il ne peut pas lui donner les réponses auxquelles elle meurt d'envie d'avoir, pour qui travaille-t-il ? que fait-il ? On sait qu'il travaille pour un agent du FBI (le vrai père de Cat), mais on ne sait pas vraiment pourquoi, ni comment il s'est retrouvé à travailler pour lui. 
Par ailleurs, l'épisode poursuit également avec son nouveau duo : Gabe et Tess. J'aime beaucoup l'alliance des deux personnages, elle apporte un peu de légèreté et c'est plaisant. De plus, Gabe semble avoir des sentiments pour Cat, et je ne sais pas si c'est vraiment quelque chose qui va se poursuivre, mais pourquoi pas ? La sœur de Cat lui annonce son départ à Miami (ou plutôt dans le spin-off de PLL, Ravenswood). Finalement, ce troisième épisode est mieux comparé aux précédents. L'épisode joue avec le fait que Cat et Vincent ne soient plus un couple aussi parfait qu'au début et j'aime beaucoup cette nouvelle approche. Maintenant, il faudrait peut-être avancer un peu plus rapidement et nous diriger vers une intrigue plus solide. 

Note : 6/10. En bref, Cat ne veut plus qu'on lui mente et Vincent n'est pas prêt d’arrêter.

Dans le prochain épisode :